L'urgence de méditer

Saturés d'informations, de préoccupations et d'activités, nous sommes tous à la poursuite de quelque chose, un rdv, un travail, une relation, une situation, etc. Dans cette fuite vers l'avant, notre attention ne connaît pas le repos. Bientôt nous nous sentirons au bord du rouleau, beaucoup connaîtront même un burnout. C'est se sentir vidé de toute énergie, un trou béant au fond de soi, une insatisfaction si profonde que même ce que nous aimons nous fatigue! Le doute et l'angoisse prennent alors toute la place. 

Nous n'avons pas besoin de sombrer dans cette spirale descendante. Nous avons juste besoin de retirer notre attention de l'activité mentale. Mais comment faire? Comment cesser de penser? 

Il ne s'agit pas de stopper la pensée, il s'agit de ne plus lui donner d'attention, c'est-à-dire de notre énergie vitale. 

Maintenant fermez les yeux...

En revenant aux sensations du corps, notre attention revient à l'espace du moment présent. En prenant conscience de notre ressenti, sans le commenter/juger, nos muscles peuvent progressivement se relâcher. Les contractions inutiles se défont, l'énergie vitale peut de nouveau passer dans ces zones et partout dans le système. Un sentiment de douceur et d'apaisement émerge petit à petit. On écoute non seulement les sensations, mais aussi toutes les expressions du moment présent comme les bruits, les odeurs, le goût dans la bouche.

Baignez dedans... donnez-vous ce temps...

Ensuite, on se ressent comme étant plus présent et disponible, comme si une ouverture, une clarté avaient pu s'installer en nous. 

À partir de cette disponibilité, on observe le moment présent tel qu'il est, et de là s'ensuit la prochaine meilleure action et parole. 

Amour,

Kamala

Qu'apporte la compréhension de la Non Dualité?

La non dualité n’est pas juste un joli concept qui nous rend soit disant plus spirituel qu’un autre, ou qui nous revêt d’une aura d’être exceptionnel qui aurait atteint un degré élevé de conscience.

La non dualité est la vérité de notre expérience de chaque instant, et chacun est en train de la vivre, mais souvent pas consciemment.

La différence entre un être illuminé et un être sous l’emprise de l’ignorance (dans le sens où il ne connaît pas encore sa véritable nature et celle de la réalité), c’est de vivre avec la compréhension que la réalité est en fait un seul bloc indivisible, et qu’elle se « joue » comme un film sur l’écran de la conscience.

En acquérant cette compréhension, si et seulement s’il y a amour de connaître plus la nature de la conscience et de la réalité, alors autant que possible, dès qu’on en a envie on se pose à observer à partir de cette compréhension…et de laisser émerger la paix et la beauté du moment.

Au départ, les vieilles habitudes tellement ancrées d’identification au corps et au mental forment comme une carapace autour de soi-même, et on ressent comme si la conscience était limitée au corps. Mais en persévérant dans l’observation pure, sans concept, de la réalité, c’est-à-dire du moment présent et surtout de son sentiment de présence, les limites révèlent leur nature illusoire et s’effacent de notre expérience. De manière progressive, notre sentiment d’être prend toute la place et nous révèle la vérité de ce que nous sommes vraiment : un espace plus libre et subtil que l’espace même, un espace d’une paix profonde, sans contour, sans limite, et d’une créativité infinie.

Notre expérience nous révèle par des flashs intenses d’intuition ce qu’est l’Amour universel, et tout se pare d’une étincelle de beauté émouvante.

Car tout est inclus. Tout est une modulation de la Conscience qui n’appartient à personne. La Conscience est, elle n’a pas de commencement ni de fin. Elle est la source véritable de la vie et de la création, en même temps elle reste égale à elle-même, pure et insouillée.

Vivre à partir de cette compréhension me permet de ressentir énormément de compassion pour tous les êtres, car en reconnaissant ma vraie nature, je reconnais la puissance de notre conditionnement à tous et donc notre faiblesse. Pouvoir voir l’égo et toutes ses formes à partir du regard de la conscience, en toute neutralité et bienveillance, dégage une formidable énergie de liberté et de guérison.

Cette compréhension me permet aussi de ressentir que tout est si intime à ce que Je suis vraiment, il n’y a aucune distance. Quand quelque chose se passe, ce n’est pas la faute de l’autre, car l’autre n’existe pas…C’est le moment présent tout entier qui s’exprime ainsi…Et ainsi, avec l’outil de ce corps et de ce mental, comment puis-je agir pour contribuer à ce que le moment présent tout entier change pour le meilleur ? C’est cela la vraie question qui se pose à chaque moment, à chaque situation.

Vivre à partir de cette compréhension me donne une responsabilité d’utiliser au mieux mon véhicule dans cette vie-ci (le corps et le mental), et en même temps une liberté et une joie de vivre qui ne dépendent de rien.

Gratitude,

Kamala

08.01.16 Risotto ail et choux vert

Risotto à l'ail et au choux vert

Pour 4-5 personnes

Ingrédients: 

  • 1 choux vert moyen
  • 3 gousses d'ail
  • 1/4 verre de beurre
  • 1 verre de riz arborio
  • 3 et 1/4 verres de bouillon de légumes
  • 1/2 verre de fromage parmesan râpé

Action: 

  • Coupez le choux vert en deux et en retirez le coeur. Coupez en fines lamelles pour remplir 2 verres entiers;
  • Coupez l'ail en tous petits morceaux;
  • Faites fondre le beurre dans une grosse poêle. Ajoutez l'ail et laissez dorer en remuant fréquemment. 
  • Ajoutez le choux vert et le riz. Laissez cuire à feu moyen jusqu'au ramolissement du choux, tout en remuant fréquemment; 
  • A feu vif, ajoutez le bouillon de légumes. A ébullition, réduisez le feu à doux et couvrez la poêle;
  • Laissez cuire pendant environ 11 minutes, jusqu'à obtenir une cuisson "al dente" du riz. La consistance générale doit être un peu comme une soupe épaisse.
  • Retirez du feu, ajoutez le parmesan râpé et couvrez le tout pendant 1 minute. 
  • Servez immédiatement, avec un peu de poivre fraîchement moulu par-dessus.

Bon appétit!

Gâteau vegan ultra moelleux bananes

08/09 Gâteau vegan ultra moelleux - bananes, nectarine, noix de cajou

Ingrédients pour 6-8 parts: bio de préférence

  • 100 ml huile végétale (huile d'olive, ou huile de colza, ou un mélange à base d'huile de noix)
  • 100 ml crème de coco
  • 1 poignée de noix de cajou non salés
  • 1 CAS fécule de pomme de terre
  • 3 CAS de farine de blé complète
  • 1 CAS de sucre roux en poudre pour un résultat peu sucré
  • 2 bananes bien mûres
  • 1 nectarine mûre
  • 1 CAC de poudre à lever sans gluten

Préparation: 

  • Préchauffer le four à 180°
  • Retirer la peau des bananes et couper les bananes en fines rondelles
  • couper la nectarine en petits cubes
  • Mélanger tous les ingrédients sauf les fruits et les noix dans un grand saladier jusqu'à obtenir une pâte homogène
  • Verser les fruits et les noix de cajou, et mélanger 
  • Verser le mélange dans un moule à gâteau rond dont vous aurez graissé le fond avec un peu d'huile végétale
  • Enfournez à mi-hauteur pendant environ 25 min. Vérifier la cuisson avec un couteau propre au centre du gâteau, si la lame en ressort lisse et propre, le gâteau est cuit!
  • Servir tiède ou froid

Vous pourrez servir avec un peu de glace vanille ou tel quel en accompagnant avec votre infusion ou thé. 

Bonne dégustation!